DSC00287

 

 

 

LA NOUVELLE JERUSALEM : APOCALYPSE 21 :10-11

Il me transporta en esprit sur une grande et haute montagne. Et il me montra la ville sainte, Jérusalem, qui descendait du ciel d’auprès de Dieu, ayant la gloire de Dieu. Son éclat était semblable à celui d’une pierre très précieuse, d’une pierre de jaspe transparente comme du cristal.

Vous allez avoir besoin du sceau d’identification

Quand je voyage à l'étranger j’ai besoin de mon passeport pour identifier qui je suis, sinon je ne pourrais passer la frontière de cette nation et d’entrer dans  le pays. Le  passeport et l’identité sont une condition nécessaire pour toute destination à l'étranger dans le monde d'aujourd'hui, et ce ne sera pas différent lorsqu’ on arrivera aux portes éternelles de la Nouvelle Jérusalem, il nous faudra le sceau d'identité pour être en mesure d’entrer dans la patrie céleste de la ville sainte.

Pour entrer par l'une des douze portes, votre nom doit être identifié comme étant dans le livre de la vie, (Apocalypse 20: 12 Et je vis les morts, les grands et petits, debout devant le trône, et les livres furent ouverts. un autre livre fut ouvert, celui qui est le livre de vie.) Pour avoir votre nom écrit dans le livre de la vie, vous avez à un moment de votre vie, accepté comme  votre Seigneur et Sauveur Jésus-Christ, le Fils de Dieu venu sur la terre pour mourir sur la croix pour vous, il l'a fait parce qu'il vous aimait depuis le début, et par le sacrifice de son sang il vous a libéré du péché et de la mort. Lorsque vous acceptez le salut par la foi, vous êtes immédiatement marqué d'un sceau (le sceau de l'Esprit Saint) qui vous identifie en Christ. (Ephésiens 1: 13- 14) En lui vous aussi, après avoir entendu la parole de la vérité, l’Evangile de votre salut, en lui vous avez cru et vous avez été scellés du Saint Esprit qui vous avait été promis, lequel est un gage de notre héritage, pour la rédemption de ceux que Dieu s’est acquis, pour célébrer sa gloire.

La Nouvelle Jérusalem, la ville éternelle de la vie attend tous ceux qui sont Siens, et votre identité sera en Lui. Jésus est le seul chemin vers Dieu. Il  dit de lui-même : «Je suis le chemin, la vérité et la vie. Nul ne vient au Père que par moi (Jean 14: 6). Et, «Car Dieu a tant aimé le monde qu'il a donné son Fils unique, afin que quiconque croit en lui ne périsse point, mais qu'il ait la vie éternelle» (Jean 3:16).

Apocalypse 21: 10 (2005)

Ce petit tableau, seulement un tiers de la taille des autres est en lui-même une image globale plus grande. La guerre est enfin terminée, le bon a vaincu le mal, et l'ordre éternel de Dieu est un endroit d'une beauté incommensurable, la sainteté, la couleur et la joie, où même les prédateurs et les proies vivent côte à côte dans la paix. (Esaïe 11: 6-7)

En ouvrant la porte vers l'avenir, Jésus donne à l'apôtre Jean, et à nous-mêmes, un aperçu de l'héritage qui attend les siens. S’il y a une chose que tout membre de la famille espère, c’est de voir sa famille arriver à la maison en toute sécurité. L'apôtre Jean commence le livre de l'Apocalypse avec «Heureux celui qui lit et ceux qui entendent les paroles de la prophétie, et  qui gardent les choses qui y sont écrites ! Car le temps est proche» (Apocalypse 1: 3). Jean a écrit le livre de l'Apocalypse dans un langage de symbolisme apocalyptique, ce qui en fait sans doute le livre le moins compris dans le monde d'aujourd'hui. Pourtant, c’est un livre qui détient la clé pour les événements à venir.

La plupart d'entre nous aimons une bonne histoire et généralement les écrivains planifient la fin de leurs livres pour que le bien triomphe sur le mal. L'industrie du film produit souvent des films dans lesquels le bien l'emporte sur le mal. Je sais que si je vois un film où le mal a triomphé sur le bien, je me sens un peu trompée et je souhaiterai que les producteurs fassent une suite pour effacer l'injustice. C’est une partie de notre nature humaine de vouloir voir le bien l'emporter, mais avez-vous jamais essayé d’en comprendre la raison? Je crois qu'au fond de chacun de nous il y a une semence de la connaissance de ce qui est juste et ce qui ne l'est pas. Cette semence de la connaissance vient de l'essence même de l’origine de l’homme: «Faisons l'homme à notre ressemblance. . . Dieu créa l'homme à son image; à l'image de Dieu il le créa. . . » (Genèse 1: 26-27).

Ces séries de peintures d'Esaïe 6, Apocalypse 6, Apocalypse 19, Apocalypse 8, et Apocalypse 21, sont aussi l’histoire qui se déroule du triomphe du bien sur le mal. Que la personne soit  croyante ou  incroyante, la Bible nous dit que nous vivons dans une bataille invisible entre les forces du bien et du mal dans les lieux célestes: «Car notre lutte est pas contre la chair et le sang, mais  ... contre les forces spirituelles du mal dans les lieux célestes (Ephésiens 6:12).

Pas étonnant que nous expérimentions des choses désagréables qui nous arrivent de temps en temps. Avez-vous déjà entendu dire, je ne sais pas pourquoi j’ai fait cela! Souvent, vous serez témoin dans les cas de la loi. Dans le monde naturel, nous allons aussi dans la bataille; ça se passe en ce moment que je vous écris. Deux forces opposées se battent pour ce qu'elles croient être juste, ou tout simplement à la conquête de la terre d'autrui. Mais cette histoire ne parle pas de cette vie qui ne dure que plus ou moins 80 années. Car la Bible nous dit: «Tous les hommes sont comme l'herbe, et leur gloire comme la fleur des champs. L'herbe sèche, la fleur tombe. . . mais la parole de notre Dieu subsiste éternellement »(Esaïe 40: 6-8).

Donc, si la bataille ne concerne pas cette vie, qu’elle est la vraie bataille? La vraie bataille est  qui nous reçoit après la mort; les forces spirituelles du royaume céleste de Dieu (bien), ou les forces spirituelles du royaume de Satan (le mal) où la mort éternelle règne.

La plupart des gens croient que si ils sont bons, gentils, ils iront au ciel. Si seulement cela était vrai, car il y a beaucoup de gens merveilleux partout dans le monde qui font des bonnes choses: ils nourrissent les pauvres, aident et donnent à ceux qui en ont besoin. Il serait naturel pour eux de penser qu'ils iront dans l'éternité. Mais la Bible est très claire là-dessus,  nous ne pouvons pas gagner notre chemin dans le ciel par nos propres bonnes œuvres ou tout acte ou  type de religion ou en étant une bonne personne:

«Car c’est par la grâce que vous êtes sauvés, par le moyen de la foi et cela ne vient pas de vous, c’est le don de Dieu, ce n’est point par les œuvres, afin que personne ne se glorifie" (Ephésiens 2: 8-9).

Ce don gratuit de la vie éternelle - appelé Salut - n'a pas d’attaches religieuses,  aucune condamnation, car il a été donné librement dans la grâce et dans l'amour.

Romains 10: 9-10 dit ceci: «Si tu confesses de ta bouche, le seigneur Jésus,  et si tu crois dans ton cœur que Dieu l'a ressuscité des  morts, tu seras sauvé. Car c’est en croyant du cœur qu’on parvient à la justice, et c’est en confessant de la bouche qu’on parvient au salut, selon ce que dit l’Ecriture